Méthode de travail pour gérer un montage Vidéo (Approche générale)

Introduction

Un projet de montage vidéo comporte différentes étapes reprises ci-dessous :

  1. Préparation
  2. La prise de vue
  3. Le montage proprement dit
  4. L´exportation
  5. La diffusion (éventuelle)

1. La préparation

:!: Avant toute chose, il est nécessaire de faire une distinction entre les types de films rencontrés :

  • Films ¨familiaux¨ (Vacances, mariage, …)
  • Films de fiction ou films documentaires

En effet, dans le premier cas, le montage devra se construire sur base du matériel vidéo, photo disponible. Par conséquent, la phase de préparation est très limitée. Dans le second cas, le montage doit être préparé avant de commencer à filmer.

Le travail de préparation consiste à faire :

  • L'écriture d'un scénario (l'ensemble des scènes) sur une série de feuilles de papier avant de se lancer dans les logiciels qui ne sont que la partie réalisation.
  • La définition de la découpe en séquence
  • La définition des plans (si possible au moyen d´un ¨storyboard¨)
  • Le choix de la résolution de son film, pour en savoir plus sur les tailles possibles, lisez cet article.

;-) Ce travail est primordial et mieux il est réalisé, plus facile sera le montage.

2. La prise de vue

De manière générale, la prise de vue est régie par des ¨règles de bonne pratiques¨ très semblables aux règles de composition d´image que l´on retrouve en photo.

  • Bien filmer ses séquences vidéos en faisant du “rush”, c'est à dire environ 3 fois plus de temps de prise de vue que la durée finale de votre film.
  • Filmer dans des conditions de bonne lumière, filmer c'est faire de la “photo à 25 images/secondes”, sans lumière le résultat sera décevant.

Brève explication sur les différentes prises de vues possible (plan américain, plongée, contre-plongée, …) … A compléter …

Film ¨familiaux¨

Quelques conseils en vrac …

  • Il vaut mieux beaucoup de plans courts plutôt que des plans long. Un plan dure rarement plus de 30 secondes (sauf cas particuliers).
  • Si possible, prendre des notes sur les différents plans filmés au niveau du contexte (Lieu, date, personnes présentes, …).
  • Si les prises ont été faites à la main (sans trépied) un passage dans un logiciel stabilisateur d'images est fortement recommandé…

Film de fiction / documentaire

  • Ne pas hésitez à prendre beaucoup de prise du même plan, pour avoir le choix lors du montage.

3. Le montage proprement dit

La phase de montage comporte également plusieurs étapes :

  • 1. La préparation du montage sur l´ordinateur :

Un minimum d´organisation ne peut pas faire de tort !!! Ci-dessous un exemple d´organisation pour le film ¨Mon projet¨ :

:autres:structure.png

  • 2. L´acquisition des ¨rush¨ (Séquences filmées) et du matériel complémentaire (Photos, son, musique, …)
  • 3. La vision des différents ¨rush¨ et sélection des meilleurs.
  • 4. Faire un plan des différentes séquences avec pour chaque les fichiers vidéos et les images éventuelles à inclure, placée dans l´ordre chronologique.
  • 5. Réalisation du montage, séquence par séquence.

4. L'exportation

A compléter

5. La publication (Eventuelle)

A compléter

Conseils pratiques

Les étapes pour faire un film numérique monté

  • Etape 1 : Tournage des séquences avec votre camescope
  • Etape 2 : Acquisition en DV type 2 des séquences DV sur l'ordinateur avec kino, attention à la place sur le disque dur, 1 min = environ 1 Go
  • Etape 3 : Montage avec kino ou Cinelerra, collage des effets spéciaux, transitions, échantillons de sons, musique
  • Etape 4 : Encodage et finalisation de votre vidéo pour export, avec fabrication de Vidéo CD (VCD), de DVD, ou de fichier à lire avec l'ordinateur, exportation sur une cassette mini DV de camescope avec le DV in.

C'est l'étape 4 qui consomme le plus de ressources dans votre ordinateur.

Avec un peu d'expérience, comptez pour 1 min de vidéo finie montée, 1h de travail. Faire de la vidéo nécessite du temps devant soi !!!

Formats de fichiers vidéos

  • Les formats de vidéos sont très variés, des plus exotiques aux plus universels.
  • Un fichier vidéo contient par défaut une “piste vidéo” multiplexée avec “une piste audio”.

Chaque piste peut être encodée dans un format propre, le tout est assemblé dans un conteneur vidéo.

Exemple concret : le fichier ma_premiere_video.avi encodée en divX doit être comprise comme :

- un conteneur avi (vidéo format microsoft).

- une piste vidéo encodée en mpeg4 vidéo avec le codec divX.

- Une piste audio encodée en mpeg4 audio avec le codec divX.

Pour savoir quel format prendre, quel type d'encodage, quel débit, lisez la section FAQ vidéo.