Images-clés du compositeur

La translation de la caméra et du projecteur est représentée par deux paramètres : les coordonnées x et y. C'est donc fastidieux de les ajuster à l'aide des courbes. Cinelerra permet de résoudre ce problème en se reposant sur les images-clés automatiques. Avec une piste vidéo chargée, déplacez le point d'insertion au début de la piste et activez le mode des images-clés automatiques.

Déplacez légèrement le projecteur dans la fenêtre de composition pour créer une image-clé. Déplacez-vous alors vers l'avant de quelques secondes. Déplacez le projecteur sur une assez longue distance pour créer une autre image-clé et amplifier le mouvement. Ceci crée une seconde boîte de projecteur dans le compositeur avec un ligne joignant les deux boîtes. La ligne joignant les deux boîtes est le chemin de déplacement. Si vous créez d'autres images-clés, d'autres boîtes seront créées. Une fois que toutes les images-clés voulues sont créées, désactivez le mode des images-clés automatiques.

Maintenant, lorsque vous jouer avec le curseur dans la fenêtre de composition, la projection vidéo se déplace au cours du temps. À n'importe quel endroit entre deux images-clés, le chemin du déplacement est rouge pour tous les instants précédant le point d'insertion et vert pour tous les instants qui le suivent. On peut se demander si cette fonction est très utile mais elle vous permet de vous rendre compte qu'une image-clé va être affectée par les prochains réglages du projecteur.

Un cliquer-glisser alors que les images-clés automatiques ne sont pas actives permet d'ajuster l'image-clé précédente. Si vous vous trouvez à mi-chemin entre deux images-clés, la première boîte de projecteur est ajustée alors que la seconde n'est pas modifiée. De plus, la vidéo ne semble pas se déplacer en phase avec la première image-clé. Ceci, parce qu'à mi-chemin entre deux images-clés, la translation du projecteur est interpolée. Pour pouvoir définir la seconde image-clé, vous devrez vous déplacer après la seconde image-clé.

Par défaut, le trajet est une ligne droite, mais il peut être incurvé à l'aide de points de contrôle. Un Ctrl-glisser permet de placer le point de contrôle d'entrée ou de sortie de l'image-clé précédente. Une fois encore, nous nous éloignons du comportement de Gimp parce que la touche Majuscule est déjà utilisée pour le zoom. Ensuite, les points d'entrée/sortie sont extrapolés à partie de l'image-clé, un Ctrl-glisser n'importe où dans la vidéo ajuste le point de contrôle le plus proche. Un point de contrôle peut être entièrement hors de vue tout en restant contrôlable.

Lorsque vous éditez la translation de la caméra, le comportement des boîtes de caméra est légèrement différent. La caméra est généralement utilisée pour effectuer des panoramiques sur des images fixes. La boîte de caméra en cours ne se déplace pas durant un glisser, mais si plusieurs images-clés sont définies, chaque boîte de caméra, exceptée l'image-clé en cours semblent se déplacer. C'est parce que l'affichage de la caméra affiche toutes les autres positions de caméra par rapport à celle en cours.

La situation devient plus intuitive si vous courbez le chemin de déplacement entre deux images-clés et que vous vous déplacez entre celles-ci. La limite entre le rouge et le vert, qui est la position actuelle des images-clés, est toujours centrée alors que les boîtes de caméra se déplacent.