Les secrets du suivi de mouvement

Comme c'est un effet très lent, il y a une méthode pour appliquer le suivi de mouvement de façon à en en obtenir le maximum. Désactivez tout d'abord la reproduction pour la piste sur laquelle vous voulez utiliser le suivi de mouvement. Déposer ensuite l'effet sur une région de la vidéo où se trouve un certain mouvement à suivre. Ensuite replacez le point d'insertion au début de cette région. Configurez Action → Ne rien faire. Configurez Calcul → Ne pas calculer. Activer Dessiner les vecteurs. Ensuite, activez la lecture de la piste pour voir les zones de suivi de mouvement.

Activez le type de vecteur de mouvement que vous désirez suivre, soit la translation, soit la rotation. En basculant vers la fenêtre de Composition et en ajustant les paramètres x, y du bloc, centrez le bloc sur la partie de l'image que vous désirez suivre. Ensuite, configurez le rayon de recherche, la taille du bloc et les coordonnées du bloc pour la translation et la rotation.

Une fois tout ceci configuré, choisissez Enregistrer les coordonnées pour les calculs et faites des passes de tests à travers la séquence pour voir si le suivi de mouvement fonctionne et pour enregistrer les vecteurs de mouvement. Une fois que c'est fait, désactivez la reproduction de la piste, désactivez Dessiner les vecteurs, configurez l'action désirée sur le mouvement sur le calque de destination et changez le calcul en Charger les coordonnées. Enfin, activez la reproduction de la piste.

Lorsque vous utilise une seule image pour calculer le mouvement d'une séquence, l'image de départ devrait être une seule image avec moins de mouvement qu'une quelconque des autres images. C'est rarement le cas de l'image 0. Habituellement, c'est une image vers le milieu de la séquence. De cette manière le rayon de recherche n'a besoin que de couvrir la moitié de l'ensemble du mouvement de la séquence.

Si le suivi de mouvement est utilisé avec la grappe de calcul, Enregistrer les coordonnées et Image précédente ne fonctionnera pas. Les résultats de l'opération d'enregistrement des coordonnées sont enregistrés sur les disques des noeuds de rendu, et pas sur le noeud principal. Les opérations de rendu ultérieures effectuées sur ces noeuds traiteront des images différentes et liront les mauvaises coordonnées depuis le système de fichier du noeud. Le fait que les noeuds de rendu ne visualisent qu'une portion de la timeline empêche aussi l'image précédente de fonctionner car elle dépend du calcul d'un vecteur de mouvement absolu ayant l'image 0 comme point de départ.