Moyenne du temps

La moyenne du temps est un effet qui a beaucoup d'utilisations, sans compter celui de créer des traînées derrière les objets en déplacement. Sa principale utilisation est de réduire le bruit dans les images fixes. Pointez simplement la caméra sur un sujet immobile pour une durée de 30 images 1), capturez les images et faites-en la moyenne en utilisant la moyenne du temps, vous obtiendrez un cliché de très grande qualité. Dans les modèles de couleurs en virgule flottante, la moyenne du temps peut améliorer la plage dynamique des caméras de mauvaise qualité.

À l'intérieur de l'effet de moyenne du temps, se trouve un tampon d'accumulation et un diviseur. Un certain nombre d'images sont accumulées dans ce tampon et sont divisées par le diviseur pour en obtenir la moyenne.

Parce que la moyenne du temps peut utiliser beaucoup de mémoire, il est préférable de l'appliquer en désactivant d'abord la lecture de la piste, en déposant l'effet sur la piste et en configurant la moyenne du temps pour le nombre d'images désiré et en réactivant ensuite la lecture de la piste.

  • Images à utiliser pour la moyenne : ceci détermine le nombre d'images qui seront accumulées dans le tampon d'accumulation. Pour de très fortes intégrations, il est plus simple de modifier l'EDL avec un éditeur de texte et d'y mettre le nombre d'images.
  • Accumuler : ceci envoie le tampon d'accumulation vers la sortie sans effectuer la division.
  • Moyenne : ceci permet d'effectuer la division du tampon d'accumulation avant d'en effectuer la sortie. Le résultat en est la moyenne de toutes les images.
  • OU inclusif : ceci remplace le tampon d'accumulation par tous les pixels qui ne sont pas transparents. Cela permet, en combinaison avec l'effet de suivi de mouvement, d'assembler des séquences entières pour former des panoramas.
  • Traiter de nouveau les images : si un effet situé avant la moyenne du temps est modifié, la moyenne du temps ne relit normalement pas le tampon d'accumulation pour en obtenir les modifications. Ceci force l'effet à relire le tampon d'accumulation lorsque les autres effets sont modifiés.
  • Désactiver la soustraction pour ne représenter l'accumulation que pour le nombre d'images indiqué, la moyenne du temps conserve en mémoire toutes les images précédentes et les soustrait lors de la lecture avant. Il tomberait à court de mémoire s'il avait à accumuler des milliers d'images. En désactivant la soustraction, les images précédentes ne sont pas préservées en mémoire et seule la fonction de moyenne est affectée par le nombre d'images.

1)
Ceci vaut en NTSC, les européens utiliseront 25 images en PAL (NdT)